Powerdiet : essai du rééquilibrage alimentaire

Cela fait au moins deux ans que je me suis lancée dans tout ce qui est fitness/régimes parce que j’ai pris 13 kilos depuis que je travaille et c’est tout simplement plus possible de continuer ainsi. J’ai découvert Powerdiet grâce à un article de Margot, du blog YouMakeFashion et je me suis décidée à prendre contact avec Sarah, la diététicienne.

  • Mon souci se situe dans mes horaires de travail et surtout, le temps de pause qui m’est accordé pour m’alimenter (ou autre). Etant en 30h, j’ai souvent 15 min ou 20 min pour manger et je perds bien 5 grosses minutes à aller dans la salle de pause pour prendre mon « repas ». J’avais réussi à descendre à 55 kilos (j’en fais 63) à une période où je suivais un régime drastique et que je bougeais beaucoup car je travaillais en rayon.  Je suivais alors le Top body challenge (je me suis lassée à la 8e semaine) mais ne faisais aucun cardio (ma bête noire).
  • Suivi d’une perte de motivation qui est revenue puis repartie.
  • Actuellement, je ne fais preque plus de sport (les aléas de la vie, des problèmes de tendinite et l’opération de la myopie)

Je souhaitais donc réapprendre à manger sainement tout en recommençant le sport (à petite dose pour ne pas se dégoûter).

La prise de contact avec Powerdiet se fait par mail et le premier rendez vous par téléphone (ce qui me plait bien car j’ai peu de temps libre). Sarah m’a demandé de peser tout ce que je mangeais pendant deux ou trois jours, m’a demandé qu’elles sont mes habitudes alimentaires, ce que j’aime ou pas etc…  Puis elle a établit mon programme alimentaire. J’ai le choix entre 3 petits déjeuners et ensuite j’ai repas du midi, collation et repas du soir.

C’est très difficile pour moi car je n’aime pas trop cuisiner. Le midi est plus léger que le soir car en général j’ai peu de temps pour manger le midi. Mais du coup j’ai souvent faim et c’est très dur à gérer. J’ai beaucoup de mal à me faire à la collation fruit et oléagineux (je ne mange pas de gâteaux industriels mais quand je finis tôt en général c’est pâtisserie et thé). Gérer les sorties et dur aussi car je ne peux pas manger de choses grasses.

Ayant un mauvais métabolisme, je perds peu (400g) et ce ne serait pas assez. Enfin, moi je n’ai pas de limite de temps car je sais qu’il est très dur de réussir à changer d’un coup ses habitudes alimentaires. De ce constat, je tire naturellement que ce rééquilibrage je le vis plutôt comme un régime et cela ne me plait pas. Je suis anti restriction et me restreindre tout le temps est un calvaire. Surtout que je n’ai pas le temps de bien manger.

Comme je n’avais pris qu’un mois de programme pour voir si cela me conviendrait, ce n’est pas trop grave. J’ai une base type avec des proportions que j’essaie de faire quand je suis de repos ou quand mon emploi du temps me le permet.

Ma journée type

Petit déjeuner : On attaque avec un thé, en ce moment c’est le Superfruit de chez Fittea. Je l’ai acheté en promo sur vente privée il y a quelques temps. Je prends un fruit de saison accompagné de muesli aux fruits sans sucre ajouté dans du lait d’avoine (ou nature car cela ne me dérange pas de manger sec).

Déjeuner : C’est une portion de viande, une portion de féculents (ou légumineuse) et une portion de légumes.

Ce midi là c’était salade de pâtes complètes avec macédoine et thon. Le tout assaisonné d’une cuillère à soupe d’huile de sésame grillé (j’en suis dingue).

Collation : Normalement un fruit et une poignée d’oléagineux. Ce n’est pas mon fort, enfin les oléagineux. Je préfère faire un fruit, un thé et un carré de chocolat.

Ce jour là, je ne sais plus si j’avais fait une collation (ou si j’étais sortie)

Dîner : Le soir c’est viande et légumes. Avec un peu de pain et du fromage, un yaourt, un fruit et un carré de chocolat. J’ai rapidement mis le chocolat à la collation et le yaourt le midi. Je peux me passer de pain également.

Pour le plat principal (en fait le seul plat vu que je ne fais pas d’entrée), j’ai opté pour un truc que j’avais vu dans le guide Georgia Horackova et que j’avais adoré. Bien entendu je l’ai fait à ma sauce. Il s’agit de nouilles de riz (bon féculents mais c’est rare que je le fasse) avec une sauce au lait de coco et curry rouge. En légumes c’est courgettes (avec carottes et tomates si j’ai et oignons)

 

Voilà pour ce que je mange dans la journée, quand je ne sors pas évidemment.

 

 

 

Mélanie, 24 ans, parisienne mais pas trop. Make up addict et photographe.