Urban Decay le Vice est en moi!

Well, si vous n’en n’avez pas encore entendu parlé, et bien maintenant c’est le moment! Urban Decay nous a sorti 100 nouveaux rouges à lèvres (20 en plus aux States) Tout a été repensé, du packaging aux couleurs, en passant par les finis!

Urban Decay a choisit la superbe Ruby rose (Orange is the new black) comme égérie.

vice

Le packaging

Il a été repensé intégralement et j’en suis totalement fan. Le tube est en plastique avec un effet métallique, de couleur bronze et dorée. Sa fermeture est aimantée. Nous retrouvons « urban decay » d’inscrit sur le côté et les initiales « UD » sur le couvercle. Nous retrouvons également une inscription sur le raisin.

packagin1

cartouche

bouchondesus

raisin1

Les finis et la formule

Il y a 6 finis différents et je n’ai testé que le cream pour le moment (on en reparlera après)

=> Sheer ; un effet glossy et transparent

=> Sheer shimmer : le même que le précédent mais en plus pailleté

=> Cream : un fini pigmenté, crémeux et hydratant

=> Comfort matte : Un fini crémeux, bien pigmenté, semi mat et longue tenue

=> Mega matte : encore plus pigmenté, mat et toujours longue tenue

=> Metallized : un fini bien pigmenté et métallisé

Adorant le mat, c’est sûr que je vais en tester, le fini métallisé m’intéresse également.

En ce qui concerne la formule, elle est composée d’huile de jojoba et d’avocat, de beurre d’illipé, de vitamine C et E et d’aloe vera.

Swatch et Avis

J’ai choisi la teinte « rapture » qui est un cream. Sa couleur est un superbe bordeaux/ lie de vin parfait pour l’automne. Il est très confortable à porter, et s’applique bien. La tenue n’est pas la meilleure qu’il soit cependant. Vous pourrez dire adieu à votre rouge dès lors que vous aurez mangé. Ce qui est vraiment dommage vu que le rouge à lèvres coûte 19 euros. Ceci dit j’ai quand même envie de tester d’autres rendus et d’autres teintes.

swatchmain

swatch porte

swatchun

swtchdeux

Vous pouvez les acheter ici

Aviez-vous entendu parler de ces lipstick? Avez-vous craqué dessus?

Mélanie, 24 ans, parisienne mais pas trop. Make up addict et photographe.

No Comments

Leave a Comment